Tampons ou coupe menstruelle ?

Les tampons d’hygiène intime ont été récemment décrié comme étant nocif pour la femme avec des risques de chocs toxiques. Les coupes menstruelles l’ont été tout autant. Alors, que peut-on mettre pour passer cette période particulière ?

Les chocs toxiques dues aux tampons

En 2004, 4 cas de chocs toxiques ont été causées par ces tampons. Près de 20 par an ces dernières années. La responsable est une souche de bactérie du nom de staphylocoque dorée (Staphylococcus aureus) générant des toxines capables de coloniser le corps entier par la circulation sanguine. Ce germe est un des plus présent sur notre peau et près de 4% des femmes en aurait au niveau vaginal. Les tampons hygiéniques ont pendant un temps été incriminé comme responsables de ces infections.

Le renouvellement de sa protection primordial

Il est apparu récemment dans des études scientifiques que cette bactérie se développait avec peu de sang mais tout de même un peu de temps. C’est la raison pour laquelle il est apparu que l’usage inapproprié des protections est la cause de ces infections. Ainsi, même si le packaging annonce des protections de 8 ou 12h, il est en effet conseillé de changer toutes les 4 à 6 heures ses tampons) sous peine de risque d’infection, tout du moins pour ces 4% de femmes porteuses du germe spécifique. Il en est de même pour ces coupes menstruelles qui peuvent contenir des quantités de sang plus ou moins importantes.

Des compositions à surveiller

Dans les années 1980, les tampons de la marque Rely avaient été retiré du marché du fait de leur composition jugée dangereuse. Les compositions ont depuis progressé mais restent toutefois pas mal contesté avec quelques irrégularités. Les coupes menstruelles se sont développés ces dernières années sur ce fond de polémique. Mais la composition est tout aussi importante, avec notamment la nécessité d’avoir un matériel en silicone de qualité.


Les tampons hygiéniques et les coupes menstruelles sont de bons moyens pour traverser la période menstruelle. Il est nécessaire de se changer toutes les 4 à 6 heures et par conséquent de ne pas les porter la nuit. La qualité des protections que vous prendrez sera toujours un gage pour moins de problèmes locaux.

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS