Fin de vie à domicile : des traitements bientôt plus accessibles

En mars 2018, dans son dossier « Accompagner la fin de vie des personnes âgées à domicile », la Haute autorité de santé (HAS) informe que 80% des personnes âgées souhaitent mourir chez elles. L’accompagnement du patient en soin palliatif à domicile est jusqu’alors compliqué pour les médecins généralistes de ville. Ceux-ci n’ont pas accès aux médicaments prescrit à l’hôpital pour favoriser la sédation profonde et continue des patients en soins palliatifs. Suite à cela, l’HAS vient de publier des recommandations de bonne pratique en visant l’antalgie et la sédation.

 

Ce qu’il faut savoir

Pour rappel, la loi du 2 Février 2016 donne le droit au patient de demander d’éviter toute souffrance et de ne pas subir d’obstination déraisonnable.

Dans le cas où un patient est atteint d’une affection grave et incurable et dont le pronostic vital est engagé, une sédation profonde et continue provoquant une altération de la conscience sera maintenue jusqu’au décès. Elle sera associée à l’arrêt de l’ensemble des traitements qui maintenait le patient en vie (y compris l’hydratation et la nutrition) et à la mise en place d’un traitement antalgique afin de réduire aux maximum les douleurs.

Dans ses situations, il est impératif que le patient et ses proches soient encadrés par une équipe de professionnel de santé.

 

Qu’est-ce que la Haute autorité de santé prévoit ?

L’HAS demande aux pouvoirs publics de permettre la dispensation en ville des médicaments cités dans sa recommandation. Elle donne les conduites précises aux professionnels de santé sur l’utilisation des opioïdes pour lesquels le risque de mésusage, d’addiction ou de détournement doit être maitrisé. Elle apporte aussi des précisions sur les autres traitements médicamenteux recommandés qui peuvent être utilisés hors autorisation de mise sur le marché.

Si vous souhaitez avoir de plus amples informations, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin, pharmacien ou infirmier.

 

Source :

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3151123/fr/patient-en-fin-de-vie-hospitalise-ou-a-domicile-quels-medicaments-et-comment-les-utiliser

https://www.has-sante.fr/jcms/c_2832000/fr/comment-mettre-en-oeuvre-une-sedation-profonde-et-continue-maintenue-jusqu-au-deces

https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2020-02/argu_fin_vie_med.pdf

Dr Elodie Duquenne